FORMATIONS CERTIPHYTOS & CERTIBIOCIDES PROTECTION INTEGREE
FORMATIONSCERTIPHYTOS & CERTIBIOCIDESPROTECTION INTEGREE                      

les CEPP

Dispositif expérimental des certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques : Le principe est que chaque distributeur devra atteindre en 2021 un nombre de certificats équivalent à 20% de la moyenne de ses ventes de phytopharmaceutiques sur la période 2011-2015 (déduction faite de l’année la plus forte et la plus faible).

L’arrêté du 12 septembre 2016 liste les 20 premières actions validées par une commission indépendante d’évaluation, et précisant pour chacune d’elles la définition de l’action, les pièces justificatives nécessaires, le nombre de certificats attribués. Dispositif :

Les actions peuvent se classer en différentes catégories: . (Mise à  jour 15 mars 2017) 
Vente d’équipements à portée pluriannuelle : 
- utilisation d’un filet anti-insecte pour protéger les vergers contre le carpocapse (Alt’carpo). Action donnant droit à la délivrance de certificats pendant 10 ans. 
- utilisation de panneaux récupérateurs de bouillie en viticulture. Action donnant droit à la délivrance de certificats pendant 12 ans.
 - mise en place d’un système utilisant les informations GPS dans le but de guider le tracteur ou de couper des tronçons de pulvérisation lorsque les trajectoires de traitement se recouvrent. Action donnant droit à la délivrance de certificats pendant 7 ans.

- Utilisation de la pulvérisation confinée pour réduire la dose d’herbicides

 Vente de solutions de type biocontrôle (certificats valable pour une année) :
 - utilisation du virus de la granulose pour lutter contre le carpocapse,
 - pose de diffuseurs de phéromones pour la confusion sexuelle contre la tordeuse 
   de la vigne  
 - pose de diffuseurs de phéromones pour la confusion sexuelle contre les lépidoptères ravageurs en vergers (Isomate)  
- réalisation de lâchers de trichogrammes contre la pyrale du maïs, 
- utilisation d’un stimulateur de défense des plantes pour lutter contre diverses maladies fongiques (VACCIPLANT grandes cultures ou fruits et légumes), 
- utilisation d’un produit de biocontrôle à base de soufre contre l’oïdium,
 - utilisation d’un herbicide défanant dessicant de biocontrôle (BELOUKHA).
 Recours à des outils d’aide à la décision (certificats valables pour une année) : 
- utilisation d’outils d’aide à la décision pour optimiser les traitements fongicides sur les maladies du feuillage du blé (ex Farmstar, Septolis, Tameo, Atlas, Fongipro), du mildiou de la pomme de terre (Mileos), ou du mildiou de la vigne (Top mildiou). 
Modification des pratiques culturales (certificats valables pour une année) : 
- utilisation de variétés de pomme de terre peu sensibles au mildiou pour réduire le nombre de traitements fongicides, 
- semis d’une association de légumineuses gélives avec du colza d’hiver pour diminuer les traitements herbicide et insecticide d’automne

-Association d'une variété de colza à floraison très précoce avec la variété principale pour éviter un traitement insecticide contre les méligèthes

 

Autres CEPP
Ajoût d'un adjuvant pour réduire la consommation de fongicide blé

Démarche de certification environnementale d'exploitations viticoles

 

                         NOUVEAU!                             LE GUIDE PHYTOPHARMACEUTIQUE        ET 3D            2017-2018         est paru 

Capture d’écran 2017-08-28 à 14.23.31

 

Indispensable pour une utilisation raisonnée conforme à vos stratégies et à l’évolution législative
Avec les derniers textes officiels publiés
(lieux publics, arrêté du 4 mai 2017…),
cette édition aborde :
• L’ensemble des solutions et usages.
• Les règlementations en vigueur.
• Les zones qui peuvent être traitées depuis
le 1er janvier 2017 ? Avec quels produits ?
• Vos obligations en matière d’application,
de stockage des produits et de protection
des applicateurs, des publics et des milieux.
• Les organismes nuisibles et les seuils d’intervention.

59 € TTC
Commander

http://www.espacepublicetpaysage.com/nos-guides/